T.B. SIMPLES
T.B. de POCHE

MECANISMES SIMPLES

MECANISMES à VIS
T.B. à LEVIER
T.B. FIGURATIFS
T.B. MINIATURES
LIENS & BIBLIOGRAPHIE
CONTACT

Les tire-bouchons SIMPLES

Simples ou en "T", ils exigent un effort physique important.
Leurs manches peuvent être en bois, en métal, en plastique, en corne, en os ou en ivoire.
Leurs mèches sont en queue de cochon à section ronde ou carrée, pleines, de type foret ou encore archimédiennes.

 


 

Tire-bouchon avec manche en corne.
Mèche en queue de cochon à section ronde.

Marqué "MASSON A TOURS". 

 

Tire-bouchon avec manche en bois qui rappelle un petit barillet

Mèche en queue de cochon à section ronde cannelée (ceci pour permettre un passage d'air lors de l'extraction et donc moins de dépression dans la bouteille).

 

Tire-bouchon publicitaire pour l'apéritif "PICON".

Manche en laiton (existe en version nickelée).

Mèche en queue de cochon à section ronde large et plate.

 

 

Tire-bouchon à manche en bois de cerf ou chevreuil avec brosse.

Mèche à double queue de cochon à section ronde.
 

 

 

Tire-bouchon à manche en corne noire.

Tige longue à section octogonale.

Mèche pleine à pointe décentrée.

 

 

Tire-bouchon avec manche en andouiller de cerf pour une prise à deux doigts.

Mèche pleine à pointe centrée.
 

 

 

Tire-bouchon à manche en corne imitation bois.

Mèche rapide pleine à spires très déliées et très inclinées.

 

 

Tire-bouchon à manche en buis avec anneau d'accroche.

Tige façonnée.
Mèche de type foret à pas rapprochés.

 

 

 

Tire-bouchon avec manche en ébène plaqué os.

Mèche de type vis d'Archimède.
 

 

 

Apparemment rien d'extraordinaire dans ce tire-bouchon, pourtant regardez le bien.

Mèche lévogyre et non dextrogyre (tourne à gauche).
Un piège pour les droitiers!

 

 

Quatre tire-bouchons métalliques dits à arcature fabriqués par de nombreuses manufactures (fin XIX ème et début xx ème siècle) en France et en Angleterre. Outre-Manche on les appelle "eyebrow" (traduisez "sourcils").

Leurs poignées arrondies permettent de les saisir avec deux doigts.

Quatre autres tire-bouchons métalliques à arcatures permettant une saisie à deux, trois ou quatre doigts.

Les deux du haut sont marqué: "A.P. - DEBOUCHOIR". Ils sont la production d'Amédée Boileau. Né en Haute-Saône, il rachète en 1910 à Bailleul sur Thérin (Oise) une manufacture d'acier poli appartenant à Adolphe Pecquet (A.P.). Les difficultés de la période d'après guerre le forcent à s'installer à Cosne sur Loire (15 Km de Sancerre) dans un ancien moulin à grain au bord du Nohain: le moulin de Pierre (1445). De là, il deviendra l'un des plus importants fabricants français de tire-bouchons.

Le 3ème tire-bouchon en forme de coeur est probablement une production de "Baradat JP" (1897 - 1929).

 

Ces quatre tire-bouchons montés avec un manche en bronze étaient très populaires à la fin du 19ème siècle. La forme de la poignée rappelle celle des anciens robinets.

Le troisième possédait à l'origine un petit anneau qui permettait de l'accrocher à une châtelaine (petite chaîne portée à la ceinture). 

 

Trois tire-bouchons publicitaires fabriqués à partir d'un seul fil de fer selon le brevet de l'américain Clough.

Des millions d'exemplaires ont été produits dans le monde.

Ici marqués:

-THOMAZO - VINS

-J.W SIEBRAND - WIJNHANDEL - Telef 237 - KAMPEN

-L.N.  MATTEI - CAPE CORSE

 

Trois Tire-bouchons fabriqués au début du XX ème siècle.

Leur poignée en bronze est ornée d'une plaquette de corne blanche ou noire fixée par des clous en bronze.

Celui du milieu a été produit par la maison "Guinot" installée 154 rue Oberkampf à Paris.

Marqué: "GUINOT" et précédé d'un as de pique.

 

Donnant aux manches solidité et esthétisme, l'utilisation de la corne noire ,brune ou blanche devient très courante au XX ème siècle.

Le tire-bouchon du haut a une tige dite "en mollet".

Le 2 ème a un manche en ébène qui reçoit de chaque côté des flasques en os fixés par des petites pointes. 

 

 

Magnifique tire-bouchon avec un manche en corne d'isard ou de bouquetin.

La tige traversante est percée pour recevoir un petit anneau d'accroche.

A la base de la corne est inséré une petite brosse destinée à nettoyer le bouchon ou l'étiquette.

 

Tire-bouchon anglais du xx ème siècle.

Un bout du manche en corne est muni d'un pic métallique (ou éperon) qui a pour fonction de casser la capsule de cire qui enveloppe le goulot des bouteilles.

Marqué: "++ LOCKWOOD" 

 

Joli tire-bouchon en bois: à une extrémité du manche une petite brosse et à l'autre une petite lame servant à couper les ficelles ou fils de fer retenant les bouchons des boissons gazeuses.

 

Tire-bouchon anglais à  manche réalisé en os, 

Il possède sur l'une de ses extrémités une brosse en poil de blaireau (pas d'origine), sur l'autre extrémité vient se visser un bouchon réalisé également en os afin d'obstruer le manche creux.

La tige qui traverse le manche tient un anneau d'accroche.

 

Magnifique tire-bouchon avec un manche probablement fait d'une dent de fauve.

La finition ornementale argentée est particulièrement bien ouvragée.  

 

Très grand tire-bouchon (21 cm) avec poignée en défense de sanglier.

La base de la défense est obstruée d'une plaque de cuivre.

La tige et la mèche sont recouvertes d'une patine bronze typique des finitions anglaises.  

Bel exemple de tire-bouchon anglo-saxon avec manche en défense de phacochère. La tige comporte un anneau pour y glisser le majeur afin d'avoir une meilleur prise en main (système breveté par Edwin Wolverson en 1876).

Le haut de la tige est caché par une plaque en argent marquée: (1897 From J.J.anil A.E.S.). Il manque la terminaison ornementale qui était probablement en argent.

  

 

Splendide tire-bouchon avec poignée tournée en ivoire.

La tige en acier présente un remarquable travail de forge.

Elle est encore partiellement recouverte de chrome et est percée en haut pour accueillir un anneau d'accroche.

Hauteur: 18 cm.

tire-bouchon.reverdy
31/01/10